N°26 – Décembre 2010 – Un logement pour tous ?

Logement pour tous ?

Le doublement en moins de dix ans du prix du mètre carré dans les grandes agglomérations françaises inquiète à juste titre nos concitoyens. Si l’INSEE démontre que globalement, le poids du logement dans le budget des ménages n’a pas connu de dérapage sensible sur cette période, il n’en révèle pas moins des tensions préoccupantes chez les primo-accédants et les ménages modestes.

Cette difficulté des jeunes à entrer sur le marché du logement et des plus modestes à y tenir leur place a été soulignée par la Président de la République dans son discours de Vandœuvre-lès-Nancy, le 11 décembre 2007 : « Depuis les années soixante-dix, le logement représentait 15 % des dépenses de consommation des ménages. Aujourd'hui, le poids des dépenses consacrées au logement atteint les sommets enregistrés pendant la dépression des années trente. C'est en moyenne un quart de leur budget que les Français lui consacrent. »

Dans un marché en tension, les améliorations qualitatives imposées par la loi au nom de la sécurité des ascenseurs, de la maîtrise des consommations énergétiques ou de l’accessibilité aux handicapés, posent elles-mêmes question. Est-il légitime d’imposer des contraintes supplémentaires qui renchérissent sensiblement le coût du logement quand celui-ci est déjà trop cher ? Un logement accessible aux handicapés sera-t-il aussi adapté à un ménage valide ?

Fidèle aux intuitions de ses pères fondateurs, la COFHUAT se devait de se saisir à nouveau de cette question. Elle a choisi de le faire à sa façon, en mettant en valeur ceux qui, parfois humblement et dans la discrétion, imaginent des solutions concrètes aux grands problèmes du moment. Architectes, bailleurs sociaux et privés, responsables politiques et administratifs, designers, techniciens, ont été appelés à faire le point des difficultés et à présenter leurs solutions innovantes. Nous sommes heureux que Monsieur Benoist Apparu, secrétaire d’Etat au logement, ait accepté d’ouvrir ce numéro en y confiant les orientations du gouvernement en la matière.

Notre réflexion porte en filigrane la question du produit logement lui-même : à quoi devra-t-il ressembler demain pour répondre aux attentes profondes des habitants, qui ne sont pas forcément celles de leurs aînés ? Ce numéro ne prétend pas fournir la réponse. Celle-ci s’écrit tous les jours.

La COFHUAT se veut ainsi fidèle à sa vocation : être le lieu où viennent au grand jour les bonnes initiatives. Notre espoir est que ce numéro contribuera à sa mesure à aider le législateur et les pouvoirs publics à améliorer la cadre règlementaire dans un sens réaliste, dans l’intérêt de nos concitoyens.

Parution :
Extrait :
Tribune de Benoist Apparu, secrétaire d’Etat chargé du logement et de l’urbanisme

Jean-Claude Driant : « L’accroissement de l’effort financier des ménages : une approche statistique »

La qualité, oui, mais à quel prix ?

Catherine Carpentier et Emmanuelle Colboc : « Construire des logements en 2010 »
David Molho : « La construction durable et la rénovation thermique : un impératif et une formidable chance de rendre les logements plus accessibles »
Bertrand Delcambre et Patrick Elias : Quelle qualité pour les logements
Christine Demesse : « L’innovation : un remède à la crise du logement ?... »

LIRE PLUS
Le foncier, un élément de poids du budget logement

Bernard Aubert : « Récupération des friches urbaines au profit du logement »
Thierry Bogaert: « Le bonheur par la normalisation ? »
Jean-Pierre Comte : « Le logement social en usufruit locatif temporaire »

Des parcours résidentiels plus fluides ?
Grand témoin : Marie-Noëlle Lienemann
Pierre Quercy : « Des politiques du logement au service des parcours et de la sécurité résidentiels »
Jean-Michel Bélorgey : « Vous avez dit « Droit au logement ? »
Yves Egal : « Quelques leçons sur une comparaison européenne du logement social »
Stéphane Dambrine : «Logement social : la mixité en question »
Postface de Michel Rostagnat
REGROUPER