N°38 – Janvier 2017 – Maintien des personnes agées à domicile : cause nationale

Maintien des personnes agées à domicile : cause nationale

personnes agées

Maintenir à domicile, aussi longtemps que possible, les personnes âgées est une cause nationale. L’évolution de la démographie française l’impose pour l’avenir. La question se pose pour  toutes les catégories de population et de nombreuses institutions se consacrent aujourd’hui avec succès à cette tâche en s’appuyant sur le dévouement de ceux et celles qui se rendent dans les domiciles.

Bien sûr, cela concerne d’abord le logement, il doit être adapté à la fragilité qui atteint progressivement les plus âgés d’entre nous. Des efforts sont nécessaires pour l’adapter, des aides y sont consacrées et nous le rappelons par quelques exemples apportés par l’Union Sociale pour l’Habitat.

Mais la question fondamentale est médicale. Le besoin de médecin s’accroit avec l’âge et dépasse les moyens de la médecine de ville. L’hospitalisation ne serait pas toujours nécessaire si chacun pouvait être suivi régulièrement à domicile. Il importe de mettre en œuvre des techniques qui pallient une c carence qui sera de plus en plus aigüe.

La Cofhuat a été mise en relation par son administrateur, Orange, avec la Société Humanis, gestionnaire de caisses de retraite, qui a engagé une action vigoureuse à cet égard dans la Maison des Magnolias dans l’Essonne avec le concours de l’Agence Régionale de Santé d’Ile de France, en s’appuyant sur les progrès techniques proposés par Orange.

Nous nous sommes rendus sur place et avons constaté combien une équipe, directoriale, médicale et paramédicale, animée de principes humanistes et désireuse de n’hospitaliser que ceux qui en ont besoin, pouvait obtenir de résultats, en s’appuyant sur des moyens nouveaux de communication, comme ceux que met en œuvre  Orange.

Nous avons proposé à tous les partenaires concernés, de réaliser un numéro de notre revue sur ce thème. Nous souhaitons ainsi contribuer  à répandre des pratiques qui s’appuient sur les moyens techniques désormais disponibles mais qui ne sont valables que s’ils sont constamment épaulés par une volonté de toutes les parties prenantes, de venir en aide aux plus faibles, physiquement, d’entre nous : des personnes âgées attachées à leur domicile, qui n’auraient pas leur place à l’hôpital s’ils étaient suivis à distance. Ce qui vaut pour les particuliers chez eux, l’est également pour ceux qui vivent en maison de retraite

La Cofhuat remercie vivement ceux qui nous ont accueillis et dont la démarche nous a paru exemplaire.

Published:
Editors:
Genres:
Tags:
Excerpt:

Maintien des personnes agées à domicile : cause nationale

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *