COFHUAT en 2016

Perspectives de la COFHUAT pour 2016

J’adresse au nom de la Cofhuat, à vous-même et à ceux qui vous sont chers, mes  très bons vœux pour 2016,

Permettez- moi de  rappeler, en ce début d’années,  les orientations qu’entend donner notre Conseil d’Administration au cours des douze prochains mois.

Nous sommes les héritiers d’une tradition humaniste qui a pris sa source il y a un peu plus de cent ans et qui a fait de l’urbanisme un des carrefours de toutes les sciences sociales. C’est cette éthique qui soutient  les messages que nous délivrons régulièrement

Les organisations que vous représentez   sont fidèles à ces  valeurs, nous voulons vous  aider à le faire savoir en vous soutenant dans nos publications et en transmettant ce message dans toutes les occasions qui nous sont offertes, notamment  les conférences que nous organisons

Vous souhaitez  inscrire votre action dans une perspective  large, nous mobilisons à votre demande  des personnalités de tous horizons   dans des groupes de travail pluridisciplinaires dont  les conclusions sont  rendues publiques dans notre revue et sur notre site.

Au cours de la dernière année, nous avons repris les grandes étapes qu’a connues la réflexion urbanistique au long du XX° siècle, les périodes brillantes et celles qui l’ont moins été. Nous  réunissons ensemble des historiens de l’urbanisme pour  valoriser ce qui s’est fait de meilleur et rappeler certains échecs à ne pas répéter. Nos aînés, ceux qui, au début du XX° siècle, n’avaient pas encore connu les guerres et leurs destructions massives, ceux qui leur ont succédé et qui ont eu à relever des défis majeurs,  peuvent enrichir,  par les messages qu’ils ont laissés,  les débats d’aujourd’hui. Beaucoup de leurs observations peuvent soutenir nos réflexions. La volonté qui s’est exprimée dès le début du XX° siècle de privilégier la lumière dans les logements,  les espaces verts autour de l’habitat, la lutte contre les taudis,  a-t-elle pris des rides ?

Nous  situons naturellement notre action dans  l’actualité, la Cofhuat a exprimé ses points de vue dans deux réunions de la Cop 21, elle soutient tout ce qui peut contribuer à la défense de l’environnement dans le respect  des  équilibres économiques. Elle est aussi préoccupée par l’aménagement de notre territoire : La désindustrialisation des 20 dernières années a accru le fossé entre grandes villes et villes moyenne, entre la région parisienne et certaines parties de la province. Pour  tenir compte de la géographie, la disposition du numérique est un atout majeur, son implantation généralisée peut faire vivre à nouveau les contrées les plus déshéritées, la Cofhuat s’associe à l’action de tous ceux dont cela dépend et entend faire connaître les résultats  que ces techniques peuvent susciter.

La France, comme l’Europe, est confrontée à une situation mondiale fragile qui doit être aussi prise en compte dans le traitement des sujets de notre compétence.

Tels sont quelques directions auxquelles le Conseil d’Administration entend se consacrer au cours de 2016. Pour faire face à cet ambitieux programme, nous prévoyons une modernisation de notre site internet et la multiplication des groupes de travail.

Notre site internet contient aujourd’hui tous les articles écrits par les personnalités que nous avons sollicitées au cours des dernières années et qu’il faut remercier. Malheureusement celui qui veut les retrouver n’est pas suffisamment aidé, c’est pourquoi notre hébergeur va mettre en place un moteur de recherche plus performant. Nous devons être une des sources d’information auxquelles on peut s’adresser dans une consultation aisée. Nous pensons que notre banque de données est utile à ceux qui ont des décisions à prendre en nos domaines d’activité.

Les groupes de travail que nous avons constitués au cours des dernières années, ont bien fonctionné. Nous voulons en accroître le nombre soit à l’initiative de personnalités qui ont des messages à passer, soit à la demande de nos membres ou d’organismes extérieurs qui souhaitent compléter leur information en rencontrant des hommes et des femmes en mesure d’élargir le débat. Nous pouvons citer pour exemple trois sujets d’actualité : le logement des salariés,  l’économie circulaire et l’usage du numérique pour le maintien à domicile les personnes âgées. Nous aborderons aussi  les conséquences de la baisse du prix des hydrocarbures.

Dans le but de vous aider dans votre tâche, nous serions  désireux de connaître vos suggestions en toutes ces matières. Nous sommes disponibles pour toute rencontre à ces sujets.